pexels-karolina-grabowska-4506272.png
L'écriture Les éditions biscornus
00:00 / 09:47

DE GRANDES INNOVATIONS

L'ÉCRITURE

Dans le vieux grenier du chalet, Vicky est agenouillé aux côtés de sa Mamidouce, au milieu de hautes piles de livres d’Histoire. L’air est chaud dans cet endroit sombre. L’enfant se fraye un chemin à travers les livres pour ouvrir la fenêtre. Un courant d’air frais lui caresse le visage, puis le vent s’engouffre rapidement sous les combles en  faisant tournoyer les pages des livres.

Tu sais, tous ces ouvrages, ils n’auraient pas pu exister sans la merveilleuse invention de l’écriture. L’enfant vient s’agenouiller près de la vieille dame, sachant qu’il va découvrir une nouvelle histoire. Il la regarde avec ses grands yeux attentifs et ravis.

pexels-neale-lasalle-631477.jpg

Mon enfant, je vais te raconter une histoire…

Aujourd’hui, nous considérons que c’est la naissance de l’écriture qui a permis à l’humain de passer de la Préhistoire à l’Histoire, il y a de cela environ 5 400 ans. Depuis son invention, l’écriture a permis de tisser la trame de l’histoire de l’humanité et, surtout, d’en garder des traces. Elle représente l’héritage des peuples au-delà des frontières et à travers le temps.

pexels-pixabay-235985.jpg

Au début de l’Antiquité, qui est la première période de l’Histoire, les formes d’écritures étaient bien différentes de celles que tu connais aujourd’hui. Il y en a eu des étapes sur le chemin de l’écriture! Ce n’est que petit à petit que nous en sommes arrivés aux phrases qui te permettent de plonger dans l’univers de tes lectures préférées!

 

Au début de l’écriture, les humains ont surtout utilisé ce nouveau moyen de communication pour transmettre leur propre histoire et
les péripéties qu’ils se racontaient par la tradition orale, c’est- à-dire de vive voix. Comme je le fais avec toi aujourd’hui.

pexels-lady-escabia-3199399.jpg

Puis, avec la formation de petites sociétés, les habitants de la Terre ont graduellement dû s’organiser, comptabiliser et mesurer. C’est lorsque sont apparus les échanges commerciaux que les populations ont voulu conserver des traces écrites de leurs transactions. Ils ont donc
créé des pictogrammes ou des petits dessins qui étaient des  représentations schématiques d’objets, de lieux ou de concepts, puis ont commencé à les inscrire sur des tablettes d’argile.

 

La conteuse tend un livre illustré à son protégé. Sur les pages défilent des images de pictogrammes qui envahissent l’imagination de l’enfant. Il se demande comment les premiers peuples s’y prenaient pour inscrire leurs dessins dans l’argile. Ravie de sa curiosité, la grand-mère précise que les scribes mésopotamiens utilisaient des roseaux taillés en  pointe appelés les calames.

pexels-mart-production-7316993.jpg

On dit généralement que les premières formes d’écritures véritables sont nées dans deux contrées voisines, la Mésopotamie et l’Égypte, quasiment au même moment. À l’époque, les Mésopotamiens utilisaient des pictogrammes, tandis que les Égyptiens développaient les hiéroglyphes. Plusieurs auteurs pensent maintenant qu’à la même époque, des pictogrammes étaient aussi utilisés en Chine.

Ecriture _web.png

Ce sont les Sumériens, peuples qui vivaient dans la région de l’Irak actuelle, qui auraient donné naissance à l’écriture cunéiforme. Cette écriture consiste en la combinaison de "coins" imbriqués les uns dans les autres pour former des signes. Puis, ces signes ont évolué vers la représentation d'un son. C’est le phonétisme, l’ancêtre du rébus. Tu sais, ce jeu de devinettes que tu aimes tant!

 

Par exemple, en associant une suite de sons, on peut écrire un mot. Si je te présente l'image du "chat" suivie de l'image du "pot" tu peux déduire le mot  "chapeau"! Vicky et sa grand-maman échangent un regard complice, les yeux pétillants de plaisir.

En parallèle, les Égyptiens ont poursuivi le développement des hiéroglyphes, qu’ils traçaient maintenant sur des rouleaux de papyrus ou de cuir. L’enfant contemple les images des parchemins de hiéroglyphes des manuels d’Histoire de sa grand-mère. Il s’imagine être un archéologue au bord du Nil, comme sur les dessins. Les récits de sa conteuse préférée lui donnent toujours envie de partir à la découverte du monde!

Ecriture _web.png
pexels-janko-ferlic-590493.jpg

Sa grand-mère lui raconte qu’il a fallu attendre 1822 et Jean-François Champollion, un grand égyptologue, pour que le monde moderne puisse décoder les hiéroglyphes dont la signification s’était perdue dans l’Histoire. Grâce à ce chercheur, beaucoup de savoirs sur la civilisation égyptienne ont été transmis, incluant les traitements qu’ils utilisaient pour se soigner, leurs démarches administratives, leurs modes d’éducation et les religions de l’époque. Quelle richesse de pouvoir  transmettre notre savoir sur l’histoire de l’humanité, n’est-ce pas?!

pexels-brett-sayles-6750819.jpg

La grand-maman sort un autre livre d’une étagère poussiéreuse. Elle souffle sur la couverture épaisse, faisant apparaître un caractère doré qui attire l’oeil de l’enfant. Le nuage de poussière qui l’entoure le transporte sur un autre continent. En ouvrant le livre, il découvre avec émerveillement les formes aériennes de la calligraphie chinoise tracée à l'encre de Chine, avec une plume sur de la soie. Il demande à sa grand-mère ce que signifient les symboles.

 

L’écriture chinoise combine des idées à l’aide d’idéogrammes. Elle attire son attention sur un exemple amusant : si on ajoute le symbole "oreille" au symbole "dragon" on obtient un symbole composé qui signifie "sourd". Parce qu’être sourd serait comme avoir un dragon dans l’oreille! Les deux complices sourient d’émerveillement à l’évocation de cette image poétique.

pexels-oziel-gómez-1755390_CROP.jpg

L’ancêtre de l’alphabet tel qu’on le connaît aujourd’hui aurait été inventé par les Phéniciens, qui vivaient au Proche-Orient, il y a environ 3 000 ans. Le premier alphabet était composé de 22 lettres. Il a ensuite été modifié par les Grecs, en y ajoutant le son de voyelles pour mieux s’adapter à leur langue d’origine. D’ailleurs, le mot “alphabet” viendrait des deux premières lettres de l’alphabet grec : alpha et bêta.

pexels-miguel-á-padriñán-114107.jpg

Tu te rends compte de tous les alphabets et des différentes manières d’écrire qui existent aujourd’hui dans le monde? Il y a l’écriture arabe et ses belles arabesques, le sanskrit en Inde, l’alphabet cyrillique en Russie, et bien d’autres encore! L’enfant s’interroge alors sur la forme d’écriture particulière qu’utilise son copain de classe, Sélim. Il questionne sa grand-mère.

pexels-eren-li-7188888.jpg

C’est encore un autre alphabet. Celui-ci est apparu bien plus tard, au XIXe siècle, et il a été inventé spécifiquement pour donner accès à la lecture aux  personnes souffrant de difficultés visuelles. C’est Louis Braille, atteint de cécité depuis l’âge de 3 ans à la suite d’un accident, qui l’a inventé. Il n’avait alors que 15 ans. Cet alphabet novateur porte d’ailleurs son nom, le braille.

Pour lire, ton copain Sélim passe le doigt sur un groupe de 1 à 6 points en relief qui sont disposés en 2 colonnes de 3 points. Tu as déjà pu toucher ces points surélevés lorsqu’on prend l’ascenseur pour se rendre chez  tante Simone.

 

Tu sais, grâce à l'alphabet braille, il est possible de représenter non seulement l'alphabet, mais également des signes mathématiques et des notes de musique. Quelle invention simple et ingénieuse que le braille! Il a donné accès à l'ensemble des connaissances écrites à des millions de personnes!

pexels-pixabay-51159.jpg

Tout content, Vicky ouvre avec empressement un petit manuel expliquant le braille. Il aimerait tant envoyer une carte postale à son ami Sélim parti visiter sa famille en Égypte! Son  manuel sous le bras, il descend en vitesse l’échelle du grenier pour mettre son plan à exécution.

Aujourd'hui, il existe une multitude d'alphabets et de manières d'écrire à travers le monde.