pexels-pixabay-314937.jpg
ÉlectricitéLes éditions biscornus
00:00 / 12:47

DE GRANDES INNOVATIONS

L'ÉLECTRICITÉ

Bien au chaud dans leur chalet de bois rond, nos compères écoutent un film à la télévision. Dehors, c’est l’orage et on entend le tonnerre résonner jusqu’à l’intérieur. Mukwa vient se blottir contre l'enfant, la truffe cachée au creux de son petit bras frêle.

 

D’un seul coup, le chalet est plongé dans le noir. Une panne d’électricité! Des éclairs strient le ciel noir. Vicky essaie de rassurer son compagnon en le caressant doucement. Pendant ce temps, sa Mamidouce a allumé une rangée de chandelles, baignant la pièce d’une douce lumière tamisée.

pexels-neale-lasalle-631477.jpg

Mon enfant, je vais te raconter une histoire…

Tu sais, personne n’a réellement inventé l’électricité. Elle a toujours existé dans la nature. En fait, ce que l’humain a fait, c’est la maîtriser. Un peu comme pour l’histoire du feu. Tu te rappelles? L’histoire de la maîtrise de l’électricité débute il y a environ 2 600 ans.

pexels-simon-hurry-7648573.jpg

Un des premiers à expérimenter le principe de l’électricité aurait été Thalès de Milet, un philosophe et savant grec. Tu vois la partie jaune de mon collier? C’est de l’ambre jaune. Une résine fossilisée.
Eh bien ce Thalès de Milet, il aurait eu l’idée de frotter de l’ambre jaune contre des poils de chat pour reproduire le phénomène de l’électricité statique. Il aurait appelé ce phénomène « elektron », en s’inspirant du nom de l’ambre jaune en  langue grecque.

 

Bien des années plus tard, au 16e siècle, William Gilbert, médecin de la Reine Élisabeth 1re d’Angleterre, aurait constaté que l’ambre n’était pas la seule matière capable de créer de l’électricité statique, mais que d’autres matériaux, tel que le verre, avaient aussi cette propriété.

pexels-helena-lopes-2253275.jpg

Vicky veut tenter l’expérience. Il se met à frotter son petit gobelet de verre sur le doux pelage de Mukwa. Ce dernier lève un sourcil, regardant cette expérience d’un oeil perplexe. Tel qu’espéré, les poils du chien se dressent sur son dos. Le scientifique en herbe applaudit sa réussite, puis éclate de rire en voyant l’air étonné de Mukwa. Son aïeule ne peut s’empêcher de s’esclaffer avec lui, tout en caressant Mukwa pour le rassurer. Puis elle poursuit son  histoire.

pexels-ivy-son-3490393.jpg

D’autres scientifiques ont continué les recherches sur l’électricité. C’est au 17e siècle que les chercheurs auraient différencié les deux catégories de matériaux que sont les conducteurs et les isolants. Tu peux me nommer un bon conducteur d’électricité? Oui, les métaux sont généralement d’excellents conducteurs! Comme l’argent, l’or et le cuivre, par exemple. Et tu pourrais me nommer un matériau isolant? Oui, le bois est un bon isolant. Et il y en a bien d’autres!!

Electricité_web.png

Encore plus tard, au 18e siècle, Benjamin Franklin, un savant américain et l’un des Pères fondateurs des États-Unis, a mené des recherches approfondies sur l'électricité. L’Histoire rapporte qu’en juin 1752, il aurait attaché une clé métallique au bas de la corde d'un cerf-volant humidifié pour ensuite le faire voler dans un orage. Des étincelles auraient fusées de la clé, ce qui lui aurait permis de comprendre que la foudre est  un phénomène électrique. Par la suite, il a inventé le  paratonnerre. Comme tu le sais, les éclairs frappent plus souvent les points les plus hauts du paysage, comme les grands arbres ou les toits des maison, pour se rendre jusqu’au sol en empruntant le chemin le plus conducteur possible.

Parfois, durant son parcours, l’électricité de l’éclair peut brûler des matériaux et même des personnes! Le paratonnerre permet de réceptionner l’électricité de l’éclair et il la dirige directement vers le sol, sans passer par la structure de la maison. C’est une invention qui a permis d’éviter plusieurs incendies! On appelle cela la « mise à la terre ». La majorité de nos appareils électriques en sont maintenant équipés.

Electricité_web.png
pexels-cottonbro-4107151.jpg

Ensuite les humains ont cherché à produire et à emmagasiner l’électricité. L’histoire raconte que c’est à Alessandro Volta, un physicien et chimiste italien du tournant du 19e siècle, que l’on
doit l’invention de la pile électrique, d’ailleurs aussi appelée pile de Volta ou pile voltaïque. Au début, les piles étaient très grosses. Elles contenaient du zinc pour le pôle négatif et du cuivre ou de l’argent pour le pôle positif. Des couches de ces métaux étaient alternées avec, entre elles, une couche de tissu imbibé de saumure, c'est-à-dire de l’eau avec du sel.

En plus d’occuper beaucoup d’espace, le principal problème de la pile de Volta était qu’elle n’était pas étanche, ce qui fait que les couches de tissu séchaient rapidement et que la pile ne fonctionnait pas très longtemps. Heureusement, d’autres chercheurs tout aussi ingénieux ont trouvé des solutions pour la rendre étanche, plus petite et plus performante. C’est d’ailleurs ce qui fait que nous pouvons aujourd’hui en introduire plus d’une dans notre petite télécommande!

pexels-johannes-plenio-1118869.jpg

Soudain, un gros coup de tonnerre interrompt le récit de la grand-maman et fait sursauter Vicky. Mukwa va se réfugier sous la table basse du salon, les oreilles aplaties. Ah, cet éclair il était proche! Tu sais que pour savoir à quelle distance se trouve la foudre, tu peux compter le nombre de secondes qui s’écoulent entre l’éclair et le bruit du tonnerre. Puis, tu divises par 3 et ça te donne la distance en kilomètres de l’endroit où est tombée la foudre.

Tu sais pourquoi la lumière et le son n’arrivent pas au même moment? C’est parce que la lumière est beaucoup plus rapide que le son! C’est d’ailleurs de là que vient l’expression « le temps file à la vitesse de la lumière »! Un nouveau flash de lumière inonde la pièce d’un seul coup. Compte avec moi! 1, 2, 3, 4, 5, 6, BOUM! Tu vois, cela signifie que l’orage a frappé à deux kilomètres d’ici! L’enfant est fasciné par cette nouvelle connaissance et attend avec impatience l’apparition d’un autre éclair.

pexels-stein-egil-liland-3374210.jpg

Tout en caressant le museau de Mukwa, la grand-mère reprend le fil de son récit. Le mot ampère te dit quelque chose? Il vient du physicien français André-Marie Ampère qui, en 1820, a découvert le principe de l'électroaimant. Et le mot ampère est demeuré pour désigner l’unité d’intensité du courant électrique.

 

Un des inventeurs les plus connus au monde, l’américain Thomas Edison, a aussi participé aux avancements de la maîtrise de l’électricité. Entre autres, on retient de lui qu’il a donné naissance à la première ampoule à incandescence fonctionnelle, en 1879.

pexels-led-supermarket-577514.jpg

Cette ampoule était d’ailleurs très similaire à celles que nous utilisons encore aujourd’hui pour nous éclairer. Par la suite, Edison a imaginé un centre de production et de distribution qui permettrait de fournir de l’électricité à tous les logements d’une ville. Imagine-toi comment ça devait être magique d’avoir le pouvoir d’obtenir de la lumière au bout de ses doigts. En appuyant sur un petit interrupteur on pouvait maintenant illuminer toute une pièce!

Par la fenêtre, Vicky aperçoit une lueur dans un des chalets de l’autre côté du lac. Sa grand-mère suit son regard. Tiens, les électriciens doivent s’activer à réparer la panne d’électricité puisque le chalet de notre ami Michel semble avoir retrouvé la lumière. Encore un peu de patience et ce sera bientôt notre tour! On continue notre histoire?

pexels-rathaphon-nanthapreecha-3846205.jpg

L’utilisation de l’électricité s’est ensuite répandue à l’éclairage des rues et aux transports. Tu sais, quand j’étais petite, je prenais le tramway électrique pour aller de ma maison, qui était située dans les champs de l’est de Montréal, jusqu’au centre-ville. Il nous arrivait de payer avec des roches. Je crois bien que le chauffeur s’en doutait, mais il nous laissait toujours passer en nous faisant un clin d’œil. C’était une autre époque! Aujourd’hui nous prenons le métro. Il fonctionne aussi à l’électricité, mais il est beaucoup plus rapide!

pexels-pat-whelen-8499718.jpg

En ce moment, quelle est la principale source d’électricité au Québec selon toi? L’énergie solaire? Thermique? Nucléaire? Éolienne? Hydroélectrique? Oui, bien joué, c’est l’hydroélectricité! C'est-à-dire l’électricité produite avec la force des courants d’eau. Dans les années 1920, plus de 80 centrales hydrauliques privées ont fait leur apparition sur les cours d’eau du Québec. Les entreprises d’électricité de l’époque étaient prospères, mais les clients, eux, n’étaient pas toujours contents des tarifs, ni de la qualité des services qui ne se rendaient d’ailleurs pas jusqu’en campagne. C’est pourquoi, dans les années 40, le premier ministre de la province, Adélard Godbout, a décidé de confier la gestion de l’électricité à une société d’État. Et c’est ainsi qu’Hydro-Québec est née, le 14 avril 1944.

Au Québec, l’électricité est considérée comme un bien public et la colonne vertébrale de notre économie.

Beaucoup de développements ont eu lieu depuis cette époque. Et aussi beaucoup de réflexions et de négociations pour répondre à la demande croissante en électricité, tout en respectant l’environnement. Une préoccupation grandissante est la protection des territoires autochtones où passent souvent les cours d’eau que l’on veut harnacher pour produire plus d'électricité. Un jour j’inviterai mon amie innue pour qu’elle te raconte comment elle et sa famille ont dû déplacer leurs territoires de chasse parce que les terres qu’ils occupaient avaient été inondées par un nouveau barrage. Tu comprendras que, bien qu’elle nous soit fort utile, l’histoire de l’électricité n’a pas toujours été rose...

pexels-enrique-hoyos-5562758.jpg

Tout d’un coup, les ampoules grésillent. La lumière revient dans le chalet. Ébloui par tant de lumière, Vicky plisse les yeux. Mukwa sort de sa cachette et remue joyeusement la queue. Petit à petit, les appareils électroménagers de la maison s’éveillent. Ils entendent le bip bip du four à micro-ondes, le ronronnement du réfrigérateur, l’heure sur le cadran de l’horloge s’allume et la télévision se remet en marche! Les trois complices se réunissent sur le canapé pour poursuivre leur film qui porte sur l’invention d’une voiture à voyager dans le temps. Déjà, Vicky s’imagine en inventeur de la première automobile électrique volante!